dimanche 2 juillet 2017

Le Cardinal Müller réagit à son renvoi
en interview avec un journal Allemand



SOURCE : Rorate Caeli

Le 1er juillet 2017

Le Cardinal Müller était à Mayence, en Allemagne, aujourd'hui, pour une réunion de sa classe d'école, et il a accordé une interview au journal Allgemeine Zeitung basé à Mayence. Des passages de l'interview ont été publiés dans un article sur le site Web du journal Allgemeine Zeitung. Le sujet principal était bien sûr son renvoi de la CDF. Nous présentons ici un extrait de l'article à partir de l’entretien original.

« Le mandat de cinq ans était terminé » a déclaré le Cardinal Müller. Bien qu'il soit de coutume de renouveler le mandat, dans son cas, François a décidé de ne pas le faire. François lui a dit que c’était son plan à partir de maintenant en général de ne pas prolonger de tels mandats « et je suis le premier pour lequel le plan a été mis en œuvre » a dit Müller. Le Pape n'a donné aucune raison supplémentaire. Et Müller dit lui-même qu’il ne connaît pas d'autre raison pour laquelle le Pape ne voudrait pas qu’il continue. « Il n'y avait pas de différences entre moi et le Pape François » a déclaré le Cardinal Müller ... Il a insisté qu'il n'y avait pas de querelle à propos d’Amoris Laetitia, cette Exhortation Apostolique dans laquelle le Pape François a permis une plus grande flexibilité dans la pastorale des divorcés/remariés et pour laquelle, sur certains points, le Pape n’a pas trouvé de plein accord avec le Cardinal Müller. Ce fut regrettable cependant, a dit Müller, que le Pape ait congédié trois de ses fonctionnaires quelques semaines auparavant. « Il y avait des personnes compétentes » a-t-il dit. À 12 heures vendredi denier (30 juin 2017), j'ai appris du Pape François lui-même qu’il voulait avoir un nouveau Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. « Ça ne me dérange pas » a dit l’homme souriant de 69 ans. « Tout le monde doit prendre sa retraite à un moment donné ». Il restera au Vatican, c’est tout ce qu’il a décidé. « Je ferai des travaux académiques, je continuerai à exercer mes fonctions de Cardinal et ferai ce que je peux dans le soin des âmes. J'ai assez à faire à Rome ».